Accueil Argentine 20 Oct. 2009 - En Argentine !

20

Oct

20 Oct. 2009 - En Argentine ! PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Jonathan pour les Camineurs   

On descend, on descend sur la mappemonde, toujours plus au sud… pour se balader à Córdoba, Mendoza, San Martin de Los Andes et San Carlos de Bariloche.

Córdoba
Avec plus d’un 1 million d’habitants, Córdoba était en 2005 la ville latino-américaine possédant le plus grand pourcentage d'étudiants universitaires par rapport à sa population totale : 12 % des habitants sont étudiants universitaires, une des proportions les plus élevées du monde. Donc, soyons franc, peu d’activités diurnes à Cordoba (à vous de déduire qu’il y en aurait peut-être eu des nocturnes !). On profite d’un bon petit lit et nous passons quelques jours tranquilles dans cette ville vraiment agréable. Ca nous permet également d’approuvé et d’apposé le tampon du "100% sympa" à nos amis argentins. On ne le retirera jamais de ces deux mois en Argentine !

Mendoza
La ville est située aux pieds des Andes, au nord-ouest de la province du même nom. L'activité de la ville est liée à l'industrie alimentaire (fabrication de vins, d'aliments et de diverses boissons) ainsi que sur le traitement du pétrole. Bon, cette fois-ci, après quelques ballades dans la ville, on s’écarte un peu pour aller découvrir les vignobles encerclant la ville. Un peu de bus et nous voilà perchés sur nos bicyclettes (dont un … tandem) à l’assaut des bodegas. On se croirait sur la route des vins de par chez nous … ? Et bien, c’est en effet une route des vins. Un peu déçu qu’elle se fasse sur une route un peu surpeuplée en véhicules à moteurs mais la visite des bodegas n’en reste pas moins plaisante.

San Martin de Los Andes
San Martín de los Andes se trouve au sud-ouest de la province de Neuquén, à 45 km de la frontière avec le Chili et à 1 300 km de au sud-ouest de Buenos Aires. Elle fut fondée officiellement en 1898 par les troupes argentines dans la vallée qui se nomme en mapudungun "Pucaullhué", ce qui veut dire « lieu des mouettes ». Après un petit passage au Chili, nous nous embarquons pour quelques semaines de froid. On ressort les moufles et les bonnets et on part se balader en vélo ou à pied autour de San Martin de los Andes et du lac Lácar. Peu de chance pour les pêcheurs que nous sommes, nous apprenons que la pêche est fermée jusqu’au 1/11, aïe. La météo aura raison de nos envies d’escapades, nous nous échappons vers la "capitale" de la région des 7 lacs …

San Carlos de Bariloche
Située au pied des Andes en bordure du Nahuel Huapi, dans le parc national du même nom, le plus ancien d'Argentine. Froid … et pluie, encore et toujours. Mwouai bof. Pas un temps à mettre un camineur dehors. Au vue de la météo guère encourageante, décision est prise de ne pas rester beaucoup de temps ici. Nous aurons tout de même la chance d’avoir une journée "correcte" qui va nous permettre d’aller au cerro Campanario, vue époustouflante sur cette région des 7 lacs garantie.

Allez, ce (gros !) bout d’argentine en image.


A cause de l'importante population germanophone de la ville de Bariloche, qui compte un consultat honoraire de la République fédérale d'Allemagne, la ville fut aussi l'un des refuges d'anciens serviteurs du Troisième Reich, comme Erich Priebke. Selon le Centre Wiesenthal, le médecin nazi du camp de Mauthausen, Aribert Heim, s'y cacherait encore.



Ils étaient passé par Ici et !

 

Commentaires

avatar la soeurette
0
 
 
ah ben c'est pas que, mais on les a attendues ces nouvelles de nos camineurs préférés ainsi que ces photos!
Magnifique encore une fois, on sent bien sur certaines que vous avez dû vous les cailler un peu non?!
J'ai également hâte de voir en avant première les photos du périple paternel au Brésil, il parait que c'était juste formidablement extraordinaire!
Je vous fais plein de bisous, et profitez bien de tous ces derniers moments, je voudrais pas jouer la rabat joisse mais ça va passer vite! ;o))


avatar Johnito
0
 
 
Ouh là, on y est pas encore au périple paternel, on vous prépare encore pas mal de trucs sur le sud argentin et le chili. Promis, après on vous fait baver avec le brasiouuuuuu !
Pour la remarque sur les "derniers moments" : la prochaine fois, je censuuuuuure !!! :) Beijos !
avatar la soeurette
0
 
 
Ok, je n'y ferai plus allusion, promis-juré!!!
En tous les cas, en ce 24 Décembre: JOYEUX NOEL les Camineurs!!!
Gros bisous!...oups pardon: Beijos do Paris (et bientôt Toulouse!)
avatar Pat&Gaelle
0
 
 
et ouiiii, joyeux noel les camineurs !!!!!!!
beijos !!
avatar Bob
0
 
 
Pour Noêl c'est rapé, mais je vous souhaite une bonne fin d'année!!! Aors profitez à fon du temps qu'il vous reste!!!
avatar El padre de jonath
0
 
 
Ben - alors les pluies tropicales du 1er janvier à Rio ? Tu as pu partir vers le Nord finalement ?
avatar Fiston
0
 
 
Nous voilà, après un super réveillon sur Copacabana, à Salvador de Bahia ! Et on s´est faufilé entre les gouttes, sans problèmes !
Merci de vous identifier pour poster un commentaire ou une réponse.
EN COURS
FINI
ECHEC